Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Misha's Profil

  • : ☁*~Le Nuage de MIsHA~*☁
  • ☁*~Le Nuage de MIsHA~*☁
  • : Bienvenus dans l'"Ideas-Shake" d'une créatrice de vêtements, d'une illustratrice et d'une curieuse dans l'âme.
  • Contact

*Philosophie du moment*

Cette fois, on s'est bien retenus.
On n'était pas loin les uns des autres.
On a pas crié pour se prévenir.

Tout a changé.

Oui, car tous ensemble, unis,
laissant glisser le tapis roulant,
on a sagement attendu les valises.

Mes amis sur la Toile


Catégories Des Niouz

Liens Principaux

20 octobre 2009 2 20 /10 /octobre /2009 07:00
Bonjour !

J'ai "réservé" pour vous aujourd'hui une petite chanson. Petites paroles en l'air, rédigé pendant les grandes vacances. Je n'ai aucune idée de si ça peut se chanter joliment, ni même si ça doit être chanté par un homme ou une femme. J'ai écrit au féminin, mais l'équivalent au masculin peut sans doute exister. Je n'ai pas la prétention d'être un grand poète, donc soyez indulgents ;) Qu'en pensez-vous ?


L'Ensuite

Ton ombre s'éloigne peu à peu laissant le soleil effacer ton passage,
Si bien qu'à ma vue lentement disparaît ton visage.
Rappelle-toi notre passé. Il dévoile le sentier que nous avons emprunté.
Par quoi étais-je aveuglée pour m'être ainsi égarée ?

J'étais trop éblouie par les éclaircies pour remarquer ta lassitude,
Et trop insouciante pour suivre toutes tes habitudes.
As-tu senti les brûlures des pluies, acides comme des agrumes,
Ou m'avais-tu déjà abandonnée, seule dans la brume ?

Au sortir du chemin me croyant encore accompagnée,
J'étais prête à me retourner pour te toucher.
As-tu senti les soubresauts de mon coeur,
Lorsque je n'ai vu personne partager mon bonheur ?

L'illusion de notre destination bien trop heureuse,
S'est dérobée sous l'influence de la nuit cendreuse.
Savais-tu que les disputes rendaient impassibles,
Et que des joies fanées venaient les pleurs pénibles ?

Toi, à qui j'ai donné ma confiance sans raison,
Qui me connaissais au point de prévoir ma guérison,
Savais-tu que même la route parcourue en temps pluvieux,
S'effaçait pour laisser place à un avenir radieux ?

Ton ombre s'éloigne peu à peu laissant le soleil effacer ton passage,
Si bien qu'à ma vue lentement disparaît ton visage.
Rappelle-toi notre passé. Il dévoile le sentier que nous avons emprunté.
Par quoi étais-je aveuglée pour t'avoir ainsi égaré ?

MIsHA. 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Marine 22/10/2009 21:07


Ouii tu as trouvé moyen de changer le Rhume ^^. N'enmpêche que je te le redis mais c'est vraiment bien, j'aime beaucoup ! C'est vraiment bien écrit, Mazel Tov Dédé !


MIsHA 22/10/2009 21:27


@LNA : Merci >w

LNA 22/10/2009 00:37


moi je trouve ça très sympa :)


juju 20/10/2009 23:07


Sincèrement pour moi il y n'y a plus aucun espoir. Quand je lis ça, même si je ne sais pas exactement ce qui s'est passé, je me dis que c'est fini, terminé.
Déjà tout les verbes sont conjugués au passé sauf dans le refrain. Tu places une fois le mot avenir mais dans une phrase elle aussi passé, comme si avant il existait un avenir entre les deux
personnes mais plus maintenant.
Concernant la longueur des phrases c'est possible qu'elles soient longues mais ça dépend de la mélodie. Et c'est quand même pas facile à placer sans que ce soit lourd ou que ça casse le rythme en
contrastant top avec des phrases courtes. Faut juste bien calculé son coup.
Vu que tu te concentres plus sur les paroles il vaut mieux peut être supprimé le dernier paragraphe qui joue rôle de refrain. Du coup il faudrait plutôt une mélodie qui se répète à chaque couplet
(d'où le lancinant) ce qui implique des couplets de structure indentiques.

Je suis désolé, t'étais sûrement parti pour écrire pour te détendre et je te prends la tête sur tout et n'importe quoi mais j'aime bien donné avis sur tout (et j'ai surtout un gros esprit de
contradiction). :P

Sinon je pense qu'on attend tous la performance audio !


MIsHA 21/10/2009 22:20


Je comprends à peu près ce que tu veux dire pour les couplets et la longueur des phrases. C'est vrai qu'en écrivant, je pensais plus à un type de poème (pas classique comme un sonnet hein ?). Est
venue ensuite l'idée de la chanson. Tu as raison de critiquer et de dire ce que tu en penses, ça m'aide  Ton esprit
de contradiction n'est pas condamnable puisqu'il est utile !
Par contre, vous pouvez rêver pour que je chante X'D Pas moyen, je suis pire qu'une grenouille enrouée dont les notes sont quelques octaves trop bas...Pas moyen, pas moyen... 


jujua 20/10/2009 20:57


C'est plutôt triste.
Je vois bien un air lancinant sur ces paroles.
Pas de refrain entre chaque couplet ? Pourquoi ce choix ?
Sinon certaines phrases sont trop longues tu trouves pas ?
Remarque je dis ça mais je n'y connais pas grand chose en écriture.
Sinon j'aime particulièrement l'avant dernier paragraphe.
Et comment t'as écrit ça ? Tu l'as retravaillé ? T'avais une idée précise en tête ? Ou bien tu t'es juste laissé aller ?
Je te félicite quand même parce que c'est pas facile de montrer à tout le monde ses textes. C'est quand même quelque chose d'assez intimes. D'autant plus que t'as pas l'assurance d'un grand talent
pour te lancer. Je dis pas ça méchamment bien sûr, t'es peut être doué (ou pas) mais ça personne le sait donc c'est pas forcément si simple de se livrer devant un public.


MIsHA 20/10/2009 22:15


Oui, c'est globalement triste. Mais est-ce qu'on ressent quand même l'espoir ? A la base, j'étais partie au feeling, puis j'ai eu envie de transmettre un sentiment (ne me demande pas lequel, je ne
saurai pas te répondre avec exactitude ^^").
Je ne m'y connais pas mais alors pas du tout en musique. Donc, par rapport à la longueur des phrases, je ne saurai te le dire (il me semble quand même qu'au collège, certaines des musiques avaient
des phrases longues. Mais je me trompe très sûrement). Tout comme toi, je pense qu'avec un air lancinant ça peu passer (en coupant plus les phrases par exemple).
Quand j'ai écrit ce texte, je pensais surtout aux paroles. Je me suis dit que comme je ne m'y connaissais pas en musique, je rajouterais quelques bouts de phrases pour rendre joli (style refrain,
ou morceaux de phrases) au besoin.
Franchement, je ne crois pas être douée, car j'ai quand même un peu retouché mon texte juste avant de le publier ^^" Par contre, j'ai appliqué le même principe que pour mon blog : ne te limite pas,
fais ce qui te plaît. (Certes, ça paraît gênant, mais je me dis que ça ne peut être que bénéfique).
Merci de m'encourager >w< (J'ai perdu mes autres poèmes dans mon vieil ordinateur, donc je n'en remettrai pas avant un petit bout de temps...) 


Len 20/10/2009 17:01


vilain xD je sais que je suis affreux mais bon.. ah pas dans ce sens la ... eu je vois pas pourquoi :D j'ai posté quand j'ai lu et encore faut il avoir eu le temps pour :D


MIsHA 20/10/2009 17:08


Mais si tu commences à 10h, et que tu postes après 10h, il n'y a pas un souci d'organisation là ? XD
(Comment ça, tu es "affreux mais pas dans ce sens-là" ?) C'est gentil d'avoir posté en tout cas !

Au fait, tu es celui qui a posté mon 300ème commentaire